0475230983

                                                           Idées recues et commentaires à la con!
                                                ._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._.


   Connaitre la génétique d'un l'animal qu'on veut reproduire:

   Mes lapins ne viennent pas du même endroit:
   Ça n’empêche pas les éventuelles maladies génétiques ni la consanguinité pour la quelle il y a deux choses différentes:
   2lapins consanguins ensembles ou un lapin issu de portée consanguine. 
   Un animal ayant de la consanguinité dans sa lignée ne doit pas être reproduit (donc si on est pas sur on ne le reproduit pas).
   De plus 2lapins peuvent ne pas venir du même endroit et avoir des origines communes, exemple: les lapins d'animalerie
   arrivant par transporteur, des lapins de la même famille peuvent être livrés à plusieurs endroit!!!

   Mes lapins ne sont pas de même race ou mes lapins n'ont pas le même âge:
   Ca ne les empeche pas d'avoir des origines comunes (si vous reproduisez 2races differentes vous retrouverez de chaque race
   dans la portée et les lapins peuvent faire plusieurs portées sur plusieurs années) et ca ne les empeche pas non plus d'avoir
   l'un ou l'autre de la consaguinité ou des maladies génétiques dans leur lignée!

   Mon lapin est en bonne santé:
   Il peut être en bonne santé physique mais être porteur de maladies qu'il n'aurait pas forcement développées ou développera
   plus tard, il peut aussi être issu de portée consanguine sans en être trop handicapé ce qui ne prouve pas que la portée n'en
   souffrira pas plus, il peut être en bonne santé physique mais avoir des soucis tel espérance de vie réduite ou autres soucis
  
plus ou moins visibles.
   La seule façon de préserver la portée de tout soucis c'est de connaitre la lignée du lapin, être sur qu'il n'y avait ni maladies ni
   consanguinité dans la lignée!


   Mon lapin est vacciné, m
on lapin a vu un véto:
   On vaccine pour la myxo et le vhd, pas pour les maladies génétiques ni pour la consanguinité.

   Le véto voit la santé physique pas génétique.

   Mon lapin et trop beau... Mon lapin est exceptionnel... :
  
Bien plus que des critères physiques ou un caractère ce qu'un lapin peut aussi transmettre c'est des maladies et problèmes
   de santé si on ne connait pas sa lignée et donc si il risque d'être issus de portées consanguine ou porteur de maladies.

   Les éleveurs pratiquent bien la consanguinité:
   Les éleveurs qui font de la consanguinité connaissent la génétique de leurs animaux (on ne pratique pas n'importe quel niveau
   de consanguinité), il les croisent en sachant se qu'ils obtiendront (le but étant de fixer certaines qualités et non pas créer des
   tares ni amplifier les défauts)!

   Nous quand on se reproduit on ne demande pas la lignée de notre conjoint!
   Les humains sont pourvus de discernement et donc capables de ne pas se reproduire entre frères et sœurs ce qui n'est pas
   le cas des animaux donc oui pour les animaux on vérifie ce qui ce passe dans la lignée!

   Ce n'est qu'un animal de compagnie je m'en fou de sa race ou c'est qu'un lapin:
   On ne parle pas de race mais de bonne santé et ça c'est valable pour tout animal!
   N’être qu'un lapin ne lui évite pas de risquer des soucis de santé, n’être qu'un lapin ne lui enlève pas le droit de vivre
   en bonne santé et d’être respecté!

   Je ne suis pas éleveurs!
  
A bon!!? Vous êtes apprenti sorcier marabout naisseur? Magicien? Et vous faites apparaitre des petits lapins? C'est génial!
   Mettre un mal et une femelle ensembles dans le but d'avoir une portée c'est de l’élevage! 
   Vous pensiez que sous prétexte qu'on est pas éleveur pro on sera épargné de toute responsabilité en cas de soucis et que 
   d'ailleurs même on sera carrément épargné de tout souci?
   Non, c'est surtout que quand on est pas pro on est sensé s'abstenir! Mettre un mal et une femelle ensembles pour les reproduire
   n'est pas un jeux, il y a des risques et donc un minimum des choses à savoir et règles à respecter et être particulier ne vous
   abstient pas d'être serieux ni de respecter les animaux...

  Respecter le sevrage:

   Ils mangent seuls:
   Le sevrage ce n'est pas qu'alimentaire, un animal qui mange n'est pas pour autant sevré surtout que la transition du lait à
   l'alimentation solide est une période délicate qui doit se faire progressivement, on enlève pas le lait à un animal qui commence
   à peine à varier son alimentation. 
   Il y a des étapes de sevrage à respecter:
   3semaines: introduction d'aliments solides,
  
Les lapereaux commencent à manger solide en plus du lait.
   3 à 5/6semaines: transition alimentaire du lait au solide,
  
La mère les empêche parfois de téter si non elle en aurait toujours un à la mamelle mais continuent quand même à les allaiter
   de temps en temps (elle les rejettent plus souvent qu'elle ne les laissent téter mais ne croyez pas pour autant que la mère les
   rejette automatiquement et qu'ils ne tètent plus du tout)!
   5/6semaines: fin du sevrage alimentaire,
  
Le sevrage ce n'est pas qu'alimentaire, un animal qui mange n'est pas pour autant sevré et bon à placer.
   5/6 semaines à 8semaines minimum: sevrage social et affectif,
  
Avant cette date un lapin a encore besoin de vivre en groupe et d’évoluer avant de pouvoir changer d’environnement.
   lI est important de laisser les lapereaux avec leur mère (ou au pir en fratrie) jusqu’à 2mois minimum (plus longtemps selon
   leur évolution (lapin plus chétif car portée nombreuse, lapins fatigués pas les fortes chaleurs...))

   La mère ne s'en occupe pas:
   Ça ne change en rien les besoins des lapereaux, il doivent alors juste rester en fratrie.

   Faire de l’élevage pour de bonnes raisons:

   Je veux qu'elle connaisse la maternité:
   Je doute que pour elle connaitre la maternité soit une partie de plaisir!
   La gestation et la mise bas ne doivent pas être un moment très agréable, s'occuper d'une portée est stressant (animaux de proie
   qui doivent protéger leurs petits des prédateurs et cet instinct ne disparait pas en captivité), la lactation et l'allaitement sont
   fatigants et se faire ensuite enlever les bébés ne doit pas être génial non plus.

   C'est la nature:
   Il ne faut pas compter que sur le coté naturel de la chose, dans la nature il y a beaucoup de reproduction mais aussi beaucoup
   de complications et beaucoup de morts et ce n'est pas ce que l'on souhaite dans nos foyers (ce qui arrive si on ne respecte pas
   certaines règles).

   Infos générales, les professionnels pas forcement qualifiés:

   Je sais ce que je fais, je suis d'une famille d'agriculteurs:
   On élève pas un lapin de chair dont le but est l'engraissement et le destin de mourir jeune comme on élève un lapin de 
   compagnie dont on préserve le bien être et la santé.

   Ça fait 20ans que j'ai des lapins:
   Il y a 20ans on ne connaissait pas les besoins spécifiques du lapin de compagnie, aujourd’hui on sait ce qu'il faut faire pour
   le bien être et la santé d'un lapin qu'on désire garder en vie le plus longtemps possible (environs 10/12ans d’espérance
   de vie, ce qui n'était pas le cas il y a 20ans)!

   Je me suis informé en animalerie:
   Les animaleries sont des commerces et profit ne rime pas vraiment avec respect des animaux. Ils vendent des animaux non
   sevrés car c'est plus attendrissant, (n'oublions pas qu'ils font souvent des erreurs de sexage, mélangent mal et femelles ce
   qui aboutit à des gestations bien trop précoces pour la mère mais aussi des portée consanguines...)

   J'ai vu un véto:
   Malgré leurs longues études les vétos ne connaissent pas forcément les besoins des lapins nains, c'est une spécialisation à 
   faire d'où les véto nacs!
   D'autre pare si vous demandez l'age de sevrage à un véto il va vous répondre médicalement donc age au quel l'animal mange
   mais si il est serieux il vous précisera aussi qu'on enlève pas le lait à un animal à peine il mange et que le sevrage n'est pas
   qu’alimentaire! Il faut donc bien leur demander l'age au quel on peut placer un lapin!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site