2l-1.jpg


a santé du lapin.                      

   "Mieux vaut prévenir que guérir." Voici un proverbe que tout le monde connait et un bon conseil à suivre pour nos lapins
   dont le mode de vie, les soins et l'attention qu'on leur apporte sont déterminants à leur équilibre
 et leur bonne santé.

veto1-1.jpg   
Au quotidien surveillez les changements de comportement de votre petit protégé. Prenez garde si il
   s'isole, mange moins, a de la diarrhée, ainsi que diminution ou absence de selles, absence d'urine ou
   effort anormal pour uriner... Vérifiez régulièrement les oreilles (écoulements, plaies, se gratte...),
   les yeux (larmoiements, écoulements, œdème, rougeurs...), le pelage (parties sans poils, plaies, puces...), 
   le nez et la respiration (écoulements, éternuements, respiration rapide, difficulté à respirer...),
   les dents (bougent, trop longues, saignements...)... 
   Il est important de faire soigner votre lapin malade rapidement afin qu'il ne soit pas trop tard. 
   Choisissez à l'avance un vétérinaire en pensant bien au fait qu'un bon véto pour votre chien ou votre chat ne sera pas
   forcément adapté à votre lapin car leurs maladies et leurs traitements ne sont pas les mêmes et les besoins des lapins
   ne font pas parties des études des vétérinaire (c'est une spécialisation à faire d'où les vétos nac). Vérifiez sa capacité
   à bien soigner votre petit protégé, sa vie en dépendra peut être un jour. Pour tout traitement consultez votre véto et
   n'utilisez que des produits spécifiques au lapin. Brossez le bien afin d'éviter les boules de poils qui viendrait bloquer
   son transit, traitez le préventivement contre les puces qui peuvent transmettre des maladies et pensez à le vermifuger. 
   Donnez-lui la possibilité de jouer et se dépenser, bondir, courir...  Veillez à ce qu'il s'hydrate bien.
   Afin d'éviter un arrêt du transite le lapin doit faire fonctionner son système digestif en permanence avec des fibres,
   il faut donc lui laissez du foin ou herbe à volonté et ne jamais le mettre à la diète et ce même avant une opération.
   Sachant qu'ils ne peuvent pas vomir ils ne risquent pas de s'étouffer pendant l'anesthésie par contre la diète serait
   bien plus embêtante.

   Vaccins:
   Beaucoup l'ignorent peut être encore mais il existe des vaccins pour les lapins. Ceux-ci sont indispensables car éviteront
   à vos lapins de mourir de maladies graves et très contagieuses que sont la myxomatose et le vhd.
   Les deux vaccins peuvent être faits en même temps mais en deux injections différentes à deux endroits différents.
   Pour la vhd on vaccine tous les ans. Pour la myxomatose on vaccine tous
les six mois avec éventuellement un rappel 1mois
   après le premier vaccin selon le produit utilisé. 
   Il existe désormais un vaccin combiné myxo/vhd, il est efficace 1an et ne nécessite pas de rappel pour la primo vaccination.

                            2q-1.jpg

 

quelques maladies courantes:          

   La myxomatose:
   Incubation de 3 à 5 jours, cette maladie existe sous forme plus ou moins grave. Symptômes Si il s'agit d'une forme
   grave (lapin non vacciné) l'état général du lapin se dégrade très vite, il ne mange plus, est abattu, a les yeux et le nez
   qui gonflent et suppurent, infection respiratoire, œdème des organes génitaux... Dans ce cas la mort est casi inévitable
   et subvient en 1 à 2semaines. Si il s'agit de la forme atténuée de la maladie (lapin vacciné) le lapin a les même symptômes
   mais continue de manger et de se déplacer et guérit assez facilement en quelques semaines. Pas de traitement mais un
   vaccin à faire dés 2 mois. Malgré ce vaccin la maladie peut être attrapée car comme une grippe elle existe sous
   différentes formes, la plus courante est protégée par le myomyxovax.Transmission entre lapins mais aussi par
   l'intermédiaire des insectes piqueurs (moustique, puces...).
   Conseils myxo:
   Attention à revacciner vos lapins assez tôt.

   Le myomyxovax protège normalement 6mois mais il est conseillé de le refaire au bout de 4mois, en temps d'épidémie
   surtout, car avec le temps il est moins efficace
(nombreux cas de myxo après 4mois).
   Les lapins ne sont pas protégés de suite après le vaccin (vaccin efficace une 20ene de jours après la vaccination). 
   N'hésitez surtout pas à faire vacciner vos lapins car un lapin non vacciné
qui contracte la maladie en meurt et dans de
   belles souffrances alors qu'un lapin
vacciné s'en sort.
   La maladie peut être véhiculée par les mouches, moustiques, puces... En appart ou en maison, en ville ou en campagne on
   est pas épargnés par les moustiques... Le lapin peut aussi être en contact avec des puces (par 1autre animal par exemple.)
   Alors certes les moustique en ville on moins de chance de véhiculer la maladie que ceux en campagne mais un risque
   important quand même
alors n'hésitez pas.
   Apparemment on peut aussi mettre préventivement du myxolisine dans l'eau 2fois par an pendant 10jours. 

  
La maladie hémorragique (VHD):
   Incubation de 24 à 48heures ensuite viennent les Symptômes qui parfois passent inaperçus car la maladie évolue très
   rapidement: forte fièvre, s'isole, respire difficilement, parfois petite hémorragie nasale puis dans les 24heures décès
   dans presque 100% des cas. Pas de traitement mais un vaccin à faire dès l'âge de 5semaines. Transmission possible par
   les insectes (puces, mouches, moustiques...), par contact directe entre lapins, par contact avec des urines ou excréments
   d'un lapin malade, par herbage ayant était en contact avec un lapin malade. (par exemple un lapin sauvage passé dans
   votre jardin). 

   La pasteurellose:
   Maladie causée par une bactérie avec laquelle le lapin est naturellement en contact et contre laquelle il fabrique des
   défenses qui l'empêchent de se développer. Il en est porteur sain mais cette maladie peut ensuite se développer à un
   moment de sa vie où le lapin est plus faible comme au moment d'une autre maladie, d'un stress, d'un mauvais entretiens...
   Incubation d'1 à 2semaines. Symptômes éternuements, développement d'une rhinite puis plusieurs évolutions possibles:
   -guérison spontanée, -aggravation de l'infection, -reste porteur de la maladie avec régulièrement des infections sous
   forme d'abcès dans différent organes. Traitement antibiotiques (moyennement efficaces si le système immunitaire est
   très affaibli ou selon la localisation de l'infection).

   La diarrhée: n'ai pas une maladie mais un symptôme, il faut donc rapidement en trouver la cause.
   Elle est souvent due à un déséquilibre digestif causé par un changement d'alimentation, des granulés trop riches, un
   stress... Mais il peut aussi s'agir d'une bactérie, d'un parasite microscopique, d'un virus parfois présents naturellement
   chez le lapin
et "dormant" mais qui un jour se développe suite à un stress, comme par exemple la coccidiose.
   Commencez par ôter les granulés et mettez votre lapin au foin et à l'eau. Si les scelles redeviennent normales la cause
  
 alimentaire est à ce moment trouvée. Réintroduisez progressivement les granulés. Si la diarrhée revient il faut changer
   de
granulés. Attention, quelques jours de diarrhée peuvent être fatals mais aussi les maladies qui ont provoquaient la
   diarrhée donc consultez au plus vite votre vétérinaire.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site